Accro jusqu'au dernier motRomans de vieSortez les mouchoirs

Les gens heureux lisent et boivent du café

Agnès Martin-Lugand

L'histoire

Le chemin à travers le deuil, puis la reconstruction d’une femme après la perte de sa fille et son mari dans un accident de voiture.

Pourquoi j'ai ouvert ce livre ?

Pour le titre, parce que même si je ne bois pas de café, je trouve qu’il est très chouette.

Ce que j'en ai pensé

Un de mes livres préférés. Prévoyez les mouchoirs, mais c’est aussi dans la douleur que se reconstruisent les plus belles choses.

Et puis pour les voyages depuis son canapé jusqu’aux paysages d’Irlande aussi, qu’on imagine magnifiques et majestueux.

Pour en savoir plus...

Les premiers mots

— Maman, s’il te plaît ?
— Clara, j’ai dit non.
— Allez, Diane. Laisse-la venir avec moi.
— Colin, ne me prends pas pour une imbécile. Si Clara vient avec toi, vous allez traîner, et on partira en vacances avec trois jours de retard.
— Viens avec nous, tu nous surveilleras !
— Certainement pas. Tu as vu tout ce qu’il reste à faire ?
— Raison de plus pour que Clara vienne avec moi, tu seras peinarde.
— Maman !
— Bon, très bien. Filez ! Oust ! Je ne veux plus vous voir.
Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier.
J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux.
Et depuis un an, je me répétais tous les jours que j’aurais préféré mourir avec eux. Mais mon cœur battait obstinément. Et me maintenait en vie. Pour mon plus grand malheur.

Le résumé de l'éditeur

 » Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux.  »

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule. Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

Article précédent Article suivant

Aucun commentaire

Laisser un commentaire