Romans de vie

Le jour où j’ai appris à vivre

Laurent Gounelle

L'histoire

Jonathan, dont la vie semblait pourtant toute tracée, voit son destin chamboulé par la rencontre d’une voyante qui refuse de lui dire ce qu’elle a lu dans les lignes de sa main, et qui semble l’avoir profondément bouleversée.

Ce que j'en ai pensé

Les romans de Gounelle font toujours beaucoup réfléchir sur sa propre vie, et sur les chemins qu’on prend dans la vie.

Pour en savoir plus...

Les premiers mots

Prendre le mal à la racine.
Depuis la fenêtre de la salle de bains, à l’étage de la minuscule maison rose qu’il louait depuis bientôt trois mois dans une jolie ruelle de San Francisco, Jonathan observait, tout en se rasant d’un geste machinal, l’avancée inexorable du trèfle dans le gazon. La pauvre pelouse, jaunie par l’impitoyable soleil de juillet, semblait prête à capituler. Le clopyralid, ça marche pas. Le bidon entier pulvérisé au début du mois n’avait servi à rien. Tout arracher, brin par brin, voilà ce qu’il faut faire, se dit Jonathan tandis que son rasoir électrique caressait son menton dans un grésillement répétitif. Il lui tenait à cœur d’entretenir au mieux le jardin : exposé au sud à l’arrière de la maison, c’était l’aire de jeux de sa fille Chloé lorsqu’elle lui rendait visite, un week-end sur deux.
Tout en finissant de se raser, Jonathan consulta ses e-mails sur son smartphone. Des demandes de clients, une réclamation, un déjeuner reporté, le rapport mensuel de la compta, une offre commerciale de l’opérateur téléphonique, et quelques newsletters.
Revenu devant le miroir, il s’empara d’un pinceau et du flacon de teinture brune. Délicatement, il appliqua la lotion sur ses premiers cheveux blancs. À trente-six ans, il était trop tôt pour accepter l’empreinte du temps.
Il acheva de se préparer en hâte pour être à l’heure au rendez-vous quotidien du café de la place : chaque matin depuis la création du petit cabinet d’assurances, cinq ans plus tôt, les trois associés s’y retrouvaient pour un café rapide en terrasse. L’un d’eux n’était autre que son ex-compagne, Angela, et leur récente séparation n’avait pas changé ce rituel qui semblait immuable.

Le résumé de l'éditeur

Et si tout commençait aujourd’hui ?

Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle. C’est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie. Ce roman, dont l’intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d’une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d’air pur dans notre vie.

Un nouveau roman lumineux et positif de Laurent Gounelle par l’auteur de L’homme qui voulait être heureux, Les dieux voyagent toujours incognito et Le philosophe qui n’était pas sage.

Article précédent

Aucun commentaire

Laisser un commentaire