Le beau pays imaginaire

La mécanique du cœur

Mathias Malzieu

L'histoire

Un petit garçon né le jour le plus froid du monde en a eu le cœur gelé. Madeleine, la sage-femme qui l’a accouché, l’a remplacé par une petite horloge pour lui permettre de survivre. La seule contrainte : ne jamais ô grand jamais tomber amoureux, car ce petit cœur de fortune ne supporterait pas la force de tels sentiments.

Pourquoi j'ai ouvert ce livre ?

Parce que écrire un album de musique à partir d’un roman (ou inversement) c’est assez chouette, et que j’avais les musiques qui me trottaient dans la tête pendant toute la lecture.

Ce que j'en ai pensé

Un univers vraiment très très chouette, et une histoire vraiment très très jolie. C’est un de mes livres préférés.

Pour en savoir plus...

Les premiers mots

Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau.

Le résumé de l'éditeur

Édimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter trois lois : premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie. La Mécanique du Cœur vibre d’une rugueuse force poétique où l’humour est toujours présent. Mathias Malzieu soumet aux grands enfants que nous sommes une réflexion très personnelle sur la passion amoureuse et le rejet de la différence. Laissez-vous envoûter par la voix du chanteur-écrivain et par la formidable musicalité de ce roman-poème. Un conte d’une beauté irréelle qui séduit par sa pureté et son parfum de bohème.

Article précédent Article suivant

Aucun commentaire

Laisser un commentaire